Revalorisation des friches industrielles

et gestion des fonciers dégradés

 

Ce processus vise à restaurer et à réutiliser des terrains ou des sites industriels abandonnés ou pollués pour en faire des espaces sécurisés, fonctionnels et souvent écologiquement viables. Ce processus est nécessaire pour plusieurs raisons :

 

Elimination des risques pour la santé et l’environnement : les sites industriels abandonnés ou pollués peuvent contenir des substances chimiques dangereuses ou des déchets toxiques qui représentent des risques pour la santé humaine et l’environnement.

 

Réutilisation des terrains : cela permet de réutiliser des terrains précieux qui pourraient autrement rester inutilisés en raison de leur état contaminé ou abandonné. Cela favorise une meilleure gestion des ressources foncières et contribue à l’aménagement urbain durable.

Cette démarche multidisciplinaire nécessite la coordination d’experts en environnement, en ingénierie, en urbanisme, en réglementation et en finances. Elle est essentielle pour revitaliser les zones urbaines, réduire les risques sanitaires et environnementaux, et favoriser le développement durable.

 

 

Axe majeur dans la stratégie de lutte contre l’artificialisation des sols introduit par la loi « climat et résilience » du 22 aout 2021. ZAN (Zéro Artificialisation Nette) = 0 d’ici 2050